Coca-Cola utilisé comme pesticide
25 mai 2011
bruschetta au chou noir de Toscane
6 août 2011

[tweetbutton][wpfblike]


Un petit coup «d’antirouille» ça vous dit?
Le saviez-vous, les petits fruits de saison joignent l’utile à l’agréable en nous fournissant des antioxydants qui, comme le mot nous l’indique, empêche l’oxydation et aide notre organisme à s’oxygéner au niveau cellulaire… L’oxydation, dit tout simplement, c’est la rouille de notre corps!

Et comme découvert par un prix Nobel, le Dr.Otto Warburg (docteur en chimie et médecine) qui a obtenu le Prix Nobel en Médecine de 1931, pour sa découverte de processus-clés de la respiration cellulaire et de différents systèmes enzymatiques, le cancer ne peut pas se développer dans un milieu riche en oxygène.

Le pouvoir antioxydant d’un aliment, c’est-à-dire sa capacité de résister à l’oxydation, s’exprime en unités ORAC ou CARO en français (Oxygen Radical Absorbance Capacity : cette valeur mesure la capacité de l’aliment à neutraliser le radical peroxyle). Pour une liste des fruits antioxydants avec leur unité ORAC respective, cliquez ici. Notez que dans le tableau, les bleuets sont nommés myrtilles.

Alors pour en revenir à la recette du jour, cette salade de fruits est très rafraîchissante, tout particulièrement si l’on y ajoute de la menthe poivrée. La menthe verte est très goûteuse, mais n’ajoute pas cette pointe de fraîcheur.

La menthe-chocolat, qui est une variété de menthe poivrée, peut donner un goût très intéressant d’After-Eight… à vous d’expérimenter!

salade de fruits anticancer
ingrédients

1 partie de bleuets

1 partie de fraises

1 partie de framboises

sucrant à faible index glycémique de préférence, quantité au goût (sirop d’agave transparent seulement!, fructose de betteraves…)

un peu de jus de citron

quelques feuilles ciselées de menthe poivrée OU

quelques gouttes d’Huile Essentielle de menthe poivrée, et pour un effet rafraîchissant, voire glacial, si vous en trouvez, prenez la variété «Francho-Mitcham»: Mentha X piperita var. Francho-Mitcham .

instructions

laver tous les petits fruits.

mélanger tous les ingrédients dans un grand bol (je conseille un cul-de-poule tel que sur la photo).

laisser macérer au moins deux heures au frigo (sinon le festival des «mouches à fruits», qui se nomment drosophiles va commencer!).

enjoy!

Share This