pesto aux fanes de persil racine (tubéreux) & noix de cajou
28 octobre 2009
savon à raser au rhassoul (ou ghassoul) & beurre de mangue
29 octobre 2009

[tweetbutton][wpfblike]


Un grand classique de la collation des écoliers que ces rouleaux de fruits, mais en version très santé (parce que sans sucre ajouté) et même thérapeutique, grâce aux Huiles Essentielles (HE)!

Saveur du jour: Poires (trop mûres, faut les passer!) & Pommes.

J’y ai ajouté des Huiles Essentielles de Cannelle (feuilles) et de Gingembre pour  »épicer ».
Ce faisant, je fais d’une pierre, deux coups, car ces deux HE stimulent le système immunitaire (par les temps qui courrent… ai-je besoin d’en dire plus?), et de plus, la cannelle a un effet antibactérien prouvé (et bien plus), quoique moins prononcé dans ce cas-ci, car j’ai utilisé la cannelle distillée des feuilles et non de l’écorce, qui elle, est dermocaustique (qui entraîne des brûlures de la peau et des muqueuses).

Un petit rappel afin que vous n’ayez pas la main trop lourde avec les HE, n’oubliez pas que la pâte de fruits va se concentrer en déshydratant, le mieux est d’éviter d’en mettre plus de 4 gouttes, sinon vos rouleaux seront trop  »parfumés » et fort en bouche!

rouleaux de fruits déshydratés aromatisés aux huiles essentielles
ingrédients

6 Poires (Bartlett ici)

6 Pommes (Fuji dans mon cas)

1 à 2 gouttes de HE Cannelle (feuilles et non l’écorce qui est dermocaustique!)

1 à 2 gouttes de HE Gingembre

Eau de Source si nécessaire…

instructions

Nettoyer, enlever les coeurs et couper en morceaux les fruits.

Réduire en purée à l’aide du blender ou encore du Vitamix.

Rajouter les HE et de l’eau si nécessaire.

Mettre la purée sur des feuilles de Teflex et mettre au déshydrateur pendant 2 heures à 145°F. *

Pas de déshydrateur… Pas de problème! Cliquez ici pour les instructions à suivre avec un four conventionnel! 🙂

Ensuite, baisser le déshydrateur à 105°F et cuire de 6 à 8 heures.

Retourner les petits pains sur la grille pour cuire le dessous, en enlevant la feuille de Teflex.

Déshydrater jusqu’à l’obtention de la texture désirée…

* J’ai remarqué avec la pratique, que lorsque des recettes requièrent un déshydratage, un goût de  »sûrette » ou aigre était invariablement au rendez-vous… pas appétissant. J’ai réglé ce problème en faisant une cuisson plus élevée sur une période d’1 à 2 heures tout dépendant de l’épaisseur du mélange à déshydrater. Et le problème est disparu!!

Share This