fruis legumes peler ou pas peler
Peler ou ne pas peler fruits et légumes
20 février 2012
methode laver fruits legumes
Ma méthode pour laver fruits et légumes
22 février 2012
laver fruits legumes techniques

laver fruits legumes techniques

Pour continuer sur la lancée des deux articles précédents (voir liens plus bas), je vous présente aujourd’hui différentes façons de laver nos fruits et légumes.

Je ne crois pas en une seule méthode universelle. De plus, je tiens à spécifier que je n’ai pas essayé toutes les méthodes énumérées ci-dessous. J’espère juste que chacun-e d’entre vous trouvera la méthode qui lui convient de par son rythme et philosophie de vie. Tout simplement.

Pour suivre l’ordre chronologique des articles de cette série

Commencez par Peler ou ne pas peler fruits & légumes… telle est la question ;
ensuite, Ma méthode pour laver fruits et légumes.

Précision importante

Laissez vos fruits et légumes entiers (non coupés) lors de leur «lavage». Si vous les lavez une fois coupés, vous perdrez alors une grande partie de nutriments hydrosolubles dans l’eau. De plus, il est sous-entendu que vous devez rincer les aliments après nettoyage quels que soit la méthode utilisée.

Pourquoi nettoyer fruits et légumes

Il s’agit d’enlever les insectes et des bactéries, oui. Mais surtout, du moins dans mon cas, il s’agit d’enlever la couche cireuse et/ou huileuse qui est sur la peau de nos aliments frais.

La méthode de l’eau

Au Québec, l’eau froide du robinet ne nous coûte (encore) rien. Il n’en est pas de même en Europe. Il ne s’agit pas de la méthode la plus efficace quand à laver et débarrasser les fruits et légumes frais de leurs résidus de pesticides de surface, ni de la plus écologique.

Aucune cire, ni huile ne s’en ira avec juste de l’eau.

La méthode de l’argile verte

Faire tremper les aliments dans de l’eau argileuse pendant 15 minutes. Le temps que l’argile tombe au fond du contenant.

Eau argileuse: 1 c. à soupe rase d’argile verte (Montmorillonite) pour 1.5 litres d’eau (pure).

Cela permettrait d’enlever tous les pesticides et insecticides?
Personnellement, et je suis une grande fan de l’argile verte, je ne crois pas que ça enlèvera (encore une fois) ni cire, ni huile. Et honnêtement, j’aurais un peu peur pour mes tuyaux d’évier de cuisine.

Est-ce que toute cette argile pourrait les boucher à la longue?

La méthode du vinaigre blanc (appelé vinaigre d’alcool en Europe)

  • 1 c. à thé de vinaigre par litre d’eau.

Le vinaigre blanc est reconnu comme un nettoyant antiseptique. Alors oui, ça doit très bien nettoyer et même enlever des résidus de pesticides. Mais encore une fois, je doute que ça enlève la couche cireuse et huileuse de nos aliments frais.

La méthode de l’eau de javel

On parle de nettoyer des aliments, pas de les préparer pour une chirurgie. Pensez aux résidus d’eau de javel que vous risquez d’ingérer. Ils seront autrement plus nocifs à court terme que ceux des pesticides présents sur vos fruits et légumes.

La méthode du savon à vaisselle

  • 1/2 c. à thé par litre d’eau.

N’utiliser que du savon biologique et biodégradable. Pas du Palmolive et cie.

Les produits que l’on trouve au magasin (naturel ou pas)

Bon. Je n’irais pas par 4 chemins. Ces produits sont ni plus ni moins que les enfants du marketing «ecolo-green» pur et dur. Vous pouvez très bien vous fabriquer les mêmes produits à la maison en 1 minute.

Tout ça sans compter sur les mauvais ingrédients contenus dans ces produits soi-disant écolo-friendly. À titre d’exemple, je vous laisse le lien d’un produit très populaire ici, le savon concentré pour fruits et légumes de Nature Clean. Il contient entre autre du Sarcosinate de lauryl de sodium, agent hautement irritant de la même famille que le Sodium Laureth Sulfate, dangereux et pour nous et pour l’environnement.

Ma méthode

Comme j’utilise différentes méthodes (très personnalisées) selon les fruits et légumes que je lave (par exemple les salades ne sont pas lavées comme un concombre), vous pouvez aller lire l’article en cliquant ici.

Share This