hamburger vivant
28 novembre 2008
biscrus aux amandes
13 janvier 2009

[tweetbutton][wpfblike]


Grâce à Kap’s et Julie, MERCI vous deux, j’ai regardé le documentaire  »Homo-Toxicus » diffusé hier soir à Télé-Québec.

Que dire, que dire?? Ben rien de nouveau, sinon que ça empire d’année en année. Les pesticides sont en train de défertiliser la terre, les humains et tout le reste. Les cancers vont bientôt être une maladie  »dans le vent ».

Les bien-portants seront considérés comme des cas bizarres…. bon j’exagère peut-être un peu!Le documentaire effleurait à peine, malheureusement, la magouille agro-alimentaire et pharmaceutique qui se cache derrière tout ça.

J’ai bien aimé aussi lorsque la cinéaste se fait filmer en train de regarder sa poêle T-Fal qu’elle vient d’acheter pour contribuer à la recherche sur le… cancer du sein!
Laissez-moi rire! Quand on sait que le teflon est un des empoisonneurs les plus pernicieux qui soit au niveau cellulaire… dites-vous qu’à chaque fois que nous cuisinons quelque chose dans une poêle en Teflon, des micro-particules s’insèrent dans notre nourriture… que nous ingérons… et ne sortent plus jamais de notre corps.

Nous accumulons ainsi des doses considérables de produits extrêmement toxiques qui modifient notre ADN.
Nous ne voyons pas de suite les modifications génétiques engendrées par cette lente intoxication, cela peut prendre 3 à 4 générations avant de se manifester!

Modifications que nous commençons tout juste à observer sur les enfants qui naissent depuis quelques années (par exemple, le taux de cancer chez les jeunes enfants a augmenté de façon astronomique), comme nous assisterons (impuissants?) à celle de nos petit-enfants… pour le reste nous ne serons plus là pour aider à réparer les dégats!

De plus, avez-vous déjà remarqué qui sponsorisent tous ces  »défilés » et ces  »causes » à la recherche de fonds…

Réfléchissez voir, ça va venir…

Pour le cancer du sein qui me tient particulièrement à coeur (2 femmes de ma famille en France ont été traitées pour ça!), L’Oréal (Plomb dans les rouges à lèvres entre autre, sans compter le Bismuth, les Parabens!), T-Fal…

j’arrête là, je vais vous déprimer!!

Maintenant les SOLUTIONS!!
Que pouvons-nous faire au quotidien afin de nous préserver au minimum?

Alimentation

Manger biologique… versus local? Toujours le même débat. Au Québec, préférons-nous manger Local plein d’Atrazine ou manger Bio avec l’empreinte en carbone que ça implique?

Ma réponse

Déterminez quels aliments vous mangez le plus fréquemment, et achetez-les bios… selon votre porte-monnaie bien sûr!Pourquoi? Parce que mangés au quotidien, les produits bios et non-ogm vous donneront des nutriments que les produits  »normaux » n’ont presque plus à cause des terres dévitalisées.

Évitez d’acheter des aliments transformés au maximum. Afin qu’ils se conservent durant des mois d’entreposage, ces plats, jus ou desserts sont bourrés d’additifs et de préservatifs nocifs pour notre santé.

Batterie de cuisine

Fonte

Fonte émaillée

Stainless Steel

JAMAIS d’ALUMINIUM!!

Les contenants alimentaires

Les pots et contenants en verre! De plus ils sont recyclables. Que demander de plus?!

Évitez tous contenants en plastiques. Si vous ne pouvez vous en passer, rendez-vous service en achetant des contenants certifiées sans BPA (bisphénol A).

Et CUISINEZ!! Il n’y a pas 36 solutions! Si l’on contrôle la qualité des aliments qui entrent dans notre assiette et la façon dont c’est cuisiné… je pense que c’est déjà un bon départ!

De plus, cette façon de consommer des aliments n’encourage pas les agro-alimentaires, mais plutôt les VRAIS agriculteurs!

Après tout, n’oublions pas que notre nourriture c’est notre essence pour notre moteur… Vous viendrait-il à l’idée de mettre du diesel dans votre auto qui carbure à l’essence sans plomb? Non hein?! Bien c’est la même chose avec notre alimentation!

Alors? Prêt-es? À vos casseroles… Cuisinez!!!

Share This